News du Luxe

ferrari
16 | 02 | 22

Automobile de luxe et NFT : l’alliance évidente

Tendance incontournable et stratégie phare pour le luxe, le marché des NFT ne cesse de croître et de conquérir de nouveaux terrains ainsi que de nouveaux clients. Après la mode et l’art, c’est au tour de l’automobile de miser sur la dématérialisation de son image et de ses produits. Alors, pourquoi un tel engouement et qu’attend le marché de l’automobile de luxe de ces innovations 3.0 ? Eléments de réponse.

 

Un mariage de raison

 

Petit rappel: Les NFT ce sont des actifs numériques qui s’intègrent dans la blockchain et dont l’authenticité est infalsifiable. Ils garantissent ainsi un droit de propriété unique, propre au détenteur.

 

La crise sanitaire et le besoin de conquérir de nouvelles cibles font la part belle au metaverse et au marché des NFT. En effet, à travers ces innovations technologiques, les marques cherchent à diversifier leurs actions et à trouver de nouvelles voies de croissance. Comme Thibaut de La Rivière, directeur de Sup de Luxe, nous le rappelait dans notre article intitulé Luxe et metaverse, quand l’influence s’en mêle : « Cette stratégie digitale permet non seulement d’incarner les valeurs de la marque mais aussi et surtout d’incarner la relation » .

 

Et si les NFT ne semblaient séduire que le milieu de la mode et de l’art, c’est aujourd’hui au tour du marché de l’automobile de luxe de s’en emparer.

 

 

Illustration avec Ferrari et le lancement des premiers objets de collections numériques créés en collaboration avec l’entreprise Suisse Velas Network AG. Disponible à partir de mars 2022, cette innovation est un premier pas dans cet univers pour la célèbre marque qui compte bien poursuive son implication dans ce domaine. Dans la même mouvance, citons Porsche mais également Lamborghini qui a lancé sa collection NFT.
Pour cela, le constructeur Italien a poussé le concept encore plus loin et propose sa « Space Key », composée d'un morceau de matériau composite en fibres de carbone qui a été envoyé à la Station Spatiale Internationale (ISS) en 2019. Cette « clé » comporte un QR code unique redirigeant les détenteurs vers une œuvre d'art numérique unique. Avec cette avancée, Lamborghini confirme sa volonté de miser sur l'innovation et prouve bien que l’hybridation à de beaux jours devant elle.

 

L’objectif du luxe : l'expérience multisensorielle

 

En effet, cette dématérialisation de l’objet de luxe s’accompagne également d’un nouvel acte d’achat. Une expérience client où physique et digital se mêlent pour une immersion en parfaite cohérence avec la vision de la marque. En octobre dernier, c’est le constructeur britannique McLaren qui a annoncé la création de sa propre plateforme NFT : le McLaren Racing Collective. Un projet qui comprend une série de véhicules NFT mis en vente sur la plateforme OpenSea où les acheteurs pourront concourir lors d’une course de vitesse dans le metaverse. Le gagnant de cette épreuve recevra alors un NFT exclusif ainsi qu'une véritable voiture McLaren…

 

Comme pour Lamborghini, il s’agit ici d’un subtil mélange entre expérience, possession physique et possession digitale qui remporte un franc succès, notamment auprès de la jeune génération.  Selon Thibaut de La Rivière, directeur de Sup de Luxe : « Outre l’expérience, c’est aussi la notion de rareté et d’exclusivité qui séduit. Par conséquent, les marques misent aujourd’hui sur une hybridation des actions, mêlant ainsi avec finesse metaverse et monde réel. »