News du Luxe

Présidente Coty
09 | 07 | 20

Coty choisit l'ex-présidente de Lancôme à sa direction

 

Pour la première fois, une femme, et même une grande dame ( elle mesure 1 mètre 90 ), prend la direction d'un géant de la beauté. Coty crée la surprise et brise les tabous en choisissant Sue Y. Nabi, une pro de la beauté, d'origine atypique et au parcours exceptionnel.

 

Pour l'américain Coty, choisir Sue Y. Nabi est une étape clé dans sa transformation dont l'une des priorités est de cibler les jeunes générations. Après des initiatives très médiatiques comme le rachat de l'entreprise de cosmétiques de Kylie Jenner puis de celle de sa demi-soeur Kim Kardashian West, Coty nomme aujourd'hui à sa tête la très talentueuse Sue Y. Nabi. Peter Harf, fondateur et associé, souligne que « Sue est reconnue comme une dirigeante visionnaire, une innovatrice dont l'extraordinaire créativité et les inspirations uniques sont célébrées par l'industrie de la beauté ». Pour Coty, il s'agit d'un vrai levier dans sa transformation, car le groupe, qui avait vu son chiffre d'affaires plonger de 8% lors de son dernier exercice, a décidé de se recentrer sur son secteur beauté ( soins et maquillage ) et parfums dont il est le numéro 1 mondial.

 

Qui est celle que l'on surnommait la diva ? Sue Y. Nabi est française d'origine algérienne, devenue femme en 2000, à priori pas le profil de directrice générale d'une des plus grandes multinationales américaines... Mais c'est sans compter sur son incroyable parcours et ses talents exceptionnels ! Son impact au sein de l’industrie de la beauté lui a valu de figurer sur la liste Vogue UK des femmes les plus influentes du monde.

 

Grande pro de la beauté, Sue Y. Nabi a fait une longue carrière dans le groupe L'Oréal où elle a très vite fait partie des hauts potentiels. Depuis son entrée en 1994, elle enchaîne les succès avec un passage à Lascad puis chez Gemey, et ensuite à la direction de L'Oréal Paris où elle double le chiffre d'affaires de la marque en multipliant les nouveautés produits. En 2009, Jean – Paul Agon, président du groupe pense à elle pour redresser Lancôme, et c'est tout de suite des succès comme les parfums Trésor ou  La vie est belle, le fond de teint Miracle, le sérum Visionnaire... Elle démissionne du groupe en 2013, après 20 ans dans la maison. En 2014, elle part à Londres pour créer Orveda, une marque de soins vegan de luxe, en association avec Nicolas Vu, producteur de musique hip-hop.

 

Et aujourd'hui, c'est à partir du 1er septembre que Sue Y Nabi va relever un défi international à la tête de Coty, groupe qui abrite 77 marques mondialement connues comme Bourjois ou Max Factor. La nouvelle présidente dévoilera dans quelques mois ses priorités pour le groupe, afin de mieux coller aux tendances en pleine évolution. Autre mission compliquée, elle devra répondre aux  difficultés du groupe depuis l'intégration de l'activité beauté de Procter and Gamble en 2016. Coty a en effet changer quatre fois de directeur général en moins de quatre ans.

 

Comme l'indique Thibaut de La Rivière, directeur de Sup de luxe, « En nommant Sue Y Nabi, Coty fait coup double ! Le recrutement d'un véritable talent de la beauté et aussi celui d'une personnalité qui lui donne une nouvelle image dans l'air du temps à l'heure des débats sur la diversité et l'inclusion »