News du Luxe

Tommy make it possible
08 | 09 | 20

Make it possible, ou le nouveau programme RSE de Tommy Hilfiger

 

Très engagé dans les démarches RSE, la marque américaine Tommy Hilfiger se lance un nouveau défi en lançant son programme de mode durable : Make it possible.

Déjà connu pour ses célèbres jeans à faible impact environnemental, pour sa bonne gestion des ressources en eau et pour son refus de travailler avec des usines qui pratiquent le travail forcé, Tommy Hilfiger passe à la vitesse supérieure avec ce nouveau plan toujours plus exigeant. Une stratégie qui vise à faire de l'entreprise, une des plus vertueuse du monde de la mode. « Make it possible » est un plan d'envergure avec 24 objectifs ambitieux à atteindre d'ici 2030, et des objectifs paliers dès 2025.

Ce programme s'appuie sur la stratégie « Forward Fashion » conçue par la société mère PVH Corp qui vise à réduire les impacts négatifs à zéro, augmenter les impacts positifs à 100 % et améliorer plus d’un million de vies dans la chaîne de valeur de l’entreprise.

 

 

Les 3 premiers grands enjeux de l'entreprise ? Devenir plus circulaire, plus durable et plus inclusif d'ici 2030. Ne rien gaspiller, recycler et réutiliser, puis s'adapter aux ressources de la planète et enfin accepter tout le monde !

Premier objectif de Tommy Hilfiger, la marque souhaite s'engager encore davantage dans le circulaire, avec le « Circle Round », une démarche qui s'inscrit dans une logique à long terme. Cette approche vertueuse constitue à fabriquer, distribuer puis recycler les articles dans un circuit fermé et éco-responsable. Aujourd'hui, déjà plus de 80% des membres du studio créatif ont été formés à cette stratégie de conception circulaire.

Deuxième objectif, le « Made for Life », ou comment agir en tenant compte de la planète, de ses ressources et de ses changements, avec une utilisation raisonnable des terres et de l'eau douce en évitant toute pollution chimique. L'entreprise sera encore plus vigilante sur toute la chaîne de production, de l'achat des matières premières au produit fini et livré.

Enfin, dernier objectif, le « Everybody Welcome », ou la volonté d'ouvrir ses portes à toutes et à tous. Tommy Hilfiger est l'une des premières marques de couture à avoir choisi des mannequins de toutes origines ethniques pour ses défilés comme pour ses campagnes publicitaires. Dans ce nouveau programme, l'entreprise reste inclusive et accessible à tous, avec une plus grande représentation des communautés noires et de couleur ( Bipoc ), une démarche qui s'accompagne d'une politique de recrutement, le « Opportunity for All », et qui doit permettre à tous les collaborateurs d'avoir accès au mêmes perspectives d'évolution.

 

 

Pour Tommy Hilfiger, ce plan n'est pas seulement là pour répondre aux exigences d'aujourd'hui, mais pour poursuivre un vrai engagement de toujours : « J'ai ouvert mon premier magasin, People's Place, en 1969 dans ma ville natale d'Elmira. Dès cette époque, je souhaitais que des gens venus de tous horizons puissent se réunir et partager leurs expériences de la culture pop... Notre marque a évolué au fil des ans, animée par cet esprit d'intégration et notre engagement en faveur du développement durable — d'un point de vue à la fois social et environnemental. Avec Make it Possible, nous allons encore plus loin dans notre engagement. Nous ne ménageons pas nos efforts pour réaliser notre vision, toute l'entreprise est concentrée sur ces objectifs. Nous avons encore du chemin à faire, mais nous allons y arriver »

 

 

Comme l''indique Thibaut de La Rivière, directeur de Sup de luxe, « Aujourd'hui tous les grands groupes ont une vraie politique RSE, et bravo à Tommy Hilfiger pour tous ses engagements, notamment celui avec le WWF pour dispenser des formations sur la gestion des risques liés à l'eau »