ACTUALITÉS DE L'ÉCOLE

yamina bouali
yamina bouali
09 | 11 | 21

Portrait Alumni - Yamina Bouali, Mena Miya

Diplômée de notre MBA Luxury Brand Marketing and International Management, Yamina Bouali a lancé sa marque : Mena Miya. Elle nous raconte son parcours.

 

Racontez-nous votre expérience chez Sup de Luxe. Pourquoi avoir choisi notre école ?

J’ai toujours eu mon projet Mena Miya en tête depuis toute petite.

Je ne savais pas comment m’y prendre pour le réaliser, c’est pourquoi je voulais être formée au monde du luxe français et international, au marketing du produit et à la gestion d’une marque de bout en bout, depuis sa création jusqu’à la gestion de la relation client.

J’ai tout simplement cherché sur Google les meilleurs MBA dans le marketing du luxe à Paris ; Brand Marketing and International Management.

J’ai très vite été conquise par les programmes proposés par Sup de Luxe. Une fois le concours d’entrée réussi, j’ai intégré Sup du Luxe en 2016 et été lauréate en juillet 2017.

 

Quel est le plus beau souvenir de votre formation ?

J’en ai eu plusieurs, mais les plus marquants pour moi sont les conférences « Grands Témoins » :  lorsqu’on avait face à nous les grands fondateurs et dirigeants du secteur du luxe à Paris.

L’opportunité nous était donnée de découvrir leurs parcours, leurs histoires et d’échanger avec eux en direct. Ces conférences m’ont beaucoup marquée, tout simplement car elles m’ont aidée à visualiser où je souhaite être dans le futur, à m’inspirer des intervenants et de renforcer la confiance en moi.

 

Racontez-nous votre carrière et son évolution de la sortie d’école à aujourd’hui ?

A la fin de Sup de Luxe, j’ai créé tout de suite ma marque Mena Miya, mais très vite, j’ai connu l’échec. Je n’avais pas encore les épaules assez larges pour assumer un projet d’une aussi grande envergure.

Cet échec m’a très vite amenée à prendre connaissance de mes limites et sur quoi je devais travailler. J’ai donc développé mon réseau, mes finances et mes expériences professionnelles en France et à l’étranger. Le but étant de m’imprégner de différents types de management afin de prendre le meilleur de chacun et de l’incorporer dans mon business model Mena Miya.

Depuis, je consacre tout mon temps, mon énergie et mes économies à ma société.

Je qualifie mon projet comme un nouveau-né, et moi comme une maman. Il a besoin de toute mon attention pour le faire grandir et c’est ce que je fais au jour le jour depuis sa naissance officiellement en septembre 2020.

 

En quoi vos compétences acquises vous ont été utiles pour votre parcours professionnel ?

En tant qu’entrepreneurs, au début de tout projet, nous sommes amenés à savoir toucher à tout. La stratégie de la marque, la finance, le marketing du produit, le design du site e-commerce…

Tout ce que j’ai appris durant mes années d’école, mes expériences professionnelles et principalement Sup de Luxe m’ont aidée à coordonner plusieurs aspects de Mena Miya.

Le plus intéressant pour moi étant la stratégie marketing que j’ai pu optimiser grâce au DMP que nous avions réalisé lors de notre année Sup de Luxe.

 

Pourquoi avoir choisi de lancer votre marque ?

Depuis toujours je voulais œuvrer pour notre planète afin d’apporter ma contribution et transmettre mon univers, ma touche personnelle. Le tout en véhiculant les valeurs qui m’ont été inculquées.

Depuis toute petite, je savais que j’allais créer ma marque de vêtements. J’ai connecté les valeurs qui me sont chères, notamment la mode contrastée, le sport-chic à l’américaine des années 90, le super comfy, le sport, la musique, les voyages, les photos, les citations, les beaux mots, le partage et la protection de l’environnement, pour donner naissance aux rêves, à la créativité et à l’art.

 

 

Quel est le concept et les ambitions de votre marque ?

Nous sommes spécialisés dans le recyclage des invendus sportswear. Nous travaillons en partenariat avec des marques de sport afin de les accompagner dans la gestion de leurs invendus et outlet. 

Notre business model est basé sur le re-design des invendus et la proposition d'un nouveau style : sport chic / casual / prêt-à-porter. Un style qui est essentiellement autour de mini-jupes et de cropped top pour femmes en édition limitée via des collections été seulement.

Mena Miya est connectée également à Chabio, mon association à but non lucrative, au voyage, la musique, les mots…Il faut l’imaginer comme notre système scolaire. Le soleil au milieu, représente les différentes collections. Autour il y a les planètes, ce qui représentent les différents piliers.

Le but est de créer des synergies entre ces différents aspects de Mena Miya afin d’offrir une expérience utilisateur émotionnelle et singulière.

Mena Miya a l’ambition de devenir la première marque de recyclage des invendus textiles. Nous souhaitons réduire le nombre de produits finis détruits, de réduire les émissions de CO2, le gaspillage d’eau et de contribuer à la sensibilisation des générations futures à la protection de l’environnement.

 

Quelles sont les actualités de Mena Miya ?

Nous avons lancé notre première collection sous le nom de Footprint. Vous pouvez la découvrir sur notre site web : menamiya.com.

Nous sommes également entrain de signer des collaborations avec deux marques de sportswear afin de proposer de nouvelles collections en commun…stay tuned.

 

Que peut-on vous souhaiter pour la suite de votre carrière ?

En un mot … la prospérité.

 

Expliquez-nous votre vision du luxe dans une seule phrase.

Le luxe est la valorisation de différents types d’art dans un seul produit ou service.