ACTUALITÉS DE L'ÉCOLE

office
office
23 | 04 | 21

CV « métiers du luxe » : ce qu’il faut savoir

Comment bien réussir son CV et son entretien d’embauche pour le secteur du luxe ?

Que vous soyez à la recherche d’un stage ou d’un emploi dans le secteur du luxe, certaines étapes importantes doivent faire l’objet d’une attention toute particulière. C’est notamment le cas pour votre CV « métiers du luxe », qui devra respecter les codes de la profession. De même, un entretien dans le luxe se prépare en suivant les grands principes qui participent à l’excellence de cette industrie. Focus sur les bonnes habitudes à prendre pour décrocher un stage ou un poste dans ce secteur.

 

Le CV « métiers du luxe » : tout un art !

Se constituer un CV « métiers du luxe » suffisamment convainquant pour impressionner les recruteurs de ce secteur absolument unique ne s’invente pas. Les places au cœur de cet univers particulièrement convoité sont très chères et seul un CV efficace vous permettra de vous démarquer. Au sein de notre établissement Sup de Luxe à Paris, nous formons nos étudiants en luxe aux grands principes du secteur qui doivent se retrouver dans un curriculum vitae parfaitement élaboré.

Le premier élément qui saute aux yeux d’un recruteur dont le travail consiste à examiner parfois des centaines de CV chaque semaine est l’élégance, la sobriété des choix graphiques. Dans le luxe, l’importance de la présentation est primordiale, et il en est de même pour les documents. Privilégiez toujours la clarté plutôt que l’originalité et veillez à structurer vos propos comme il se doit.

Pour créer une dimension plus personnelle, inspirez-vous (avec subtilité !) de l’identité graphique de la maison auprès de laquelle vous postulez. En reprenant son code couleur, par exemple, vous montrerez que vous avez le sens du détail.

Mais attention, même des éléments esthétiques parfaitement maîtrisés ne compenseront pas un manque de substance. Utilisez un vocabulaire riche et rigoureux en mettant l’accent sur les mots-clés présents dans l’annonce à laquelle vous répondez ou aux expressions employées par la marque dans ses communications. Listez vos expériences pertinentes avec précision, mais sans faire de « remplissage » : un CV pour un « métiers du luxe » sera plus efficace s’il va droit au but. Profitez plutôt la rubrique « intérêts » pour montrer en quoi vos passions révèlent vos atouts.

Enfin, notez que la moindre faute d’orthographe ou de syntaxe sera rédhibitoire : faites-vous relire !

 

L’entretien « luxe » : l’instant de vérité

Lors d’une campagne de recrutement, plusieurs dizaines de candidats sont interviewés pour un seul poste. C’est dire à quel point vous devrez faire bonne impression ! Bien entendu, ponctualité, présentation, compétences et expérience comptent énormément, mais, dans un secteur aussi prestigieux, une connaissance intrinsèque de ce dernier est particulièrement recherchée. Il ne s’agit pas de profiter de votre entretien « luxe » pour « forcer » dans la conversation des informations que l’on ne vous a pas demandées, mais plutôt d’utiliser judicieusement le contexte pour prouver votre passion et votre motivation. L’éloquence est donc au centre de cet exercice qui doit également poser les jalons d’une relation de confiance.

Soyez authentique tout en montrant que vous avez effectué des recherches sur l’entreprise qui vous reçoit et que vous êtes conscient(e) du privilège de travailler pour cette maison. Prenez soin de lire la presse spécialisée et ne craignez jamais d’entrer dans le détail, voire de poser des questions si le moment s’y prête ! Si vous avez participé à des évènements ayant trait au domaine sur lequel porte votre entretien, n’hésitez pas à le mentionner. Ne soyez en revanche jamais tenté(e) d’en rajouter : cela viendrait forcément à se savoir.

Et n’oubliez pas : même un entretien « raté » représente toujours une excellente occasion pour apprendre et grandir. La prochaine fois, vous n’en serez que mieux préparé(e).